Plusieurs drones, un seul logiciel : le système de mission multi-drones

04.03.2019

Aériens, de surface ou sous-marins : de plus en plus de marines souhaitent équiper leurs bâtiments de drones. Pour les intégrer à bord des navires et optimiser leur exploitation, Naval Group développe le système de mission multi-drones (SMMD), un système capable de connecter et d’exploiter un ou plusieurs drones en simultané.

« La valeur ajoutée du SMMD, c’est d’être adaptable à tous types de drones et d’être capable d’exploiter plusieurs drones en même temps, même s’ils ne proviennent pas du même fabricant. Les drones peuvent changer, le système, lui, reste en place : un sacré avantage pour les marines ! » explique Bruno Girard, responsable du département Applications Navales au sein de la direction Systèmes de Mission et de Combat.

Un système unique, de multiples possibilités

Le SMMD est conçu pour traiter de manière optimale la préparation de la mission, l’exploitation des données des charges utiles du drone en temps réel, et la restitution des informations post mission que se soient pour des drones aériens (UAV), de surface (USV) ou sous-marins (UUV).

« Nous concevons un logiciel évolutif, adaptable selon les capacités mises en œuvre et les types de missions. Une première version de couplage avec le système de combat est mise en œuvre sur le programme « Nouvelles capacités opérationnelles porte-hélicoptères amphibie ». Elle sera suivie par le programme « Système de drones aérien pour la Marine » (SDAM) qui permettra d’échanger des informations entre le drone d’Airbus et les systèmes de combat des navires cibles : frégates de défense et d’intervention, frégates multimissions, Horizon… SMMD est également vendu sur le système de guerre de mines pour superviser et préparer les missions des drones d’ECA à bord des frégates belges et néerlandaises. Nous réfléchissons aussi à la possibilité d’intégrer des mini-drones ou des drones armés sur les bateaux, grâce au SMMD », continue Bruno.

Un système qui intéresse aussi le secteur civil : sécurité en mer, surveillance de zones… sont d’autres marchés potentiels pour le SMMD.