A+A-

Polaris® et NiDL® : l’union fait la force

Solution d’excellence pour les missions de police des mers et de soutien aux opérations des forces navales, le système de mission Polaris® est né en 2011 avec le patrouilleur hauturier L’Adroit. Associé à la liaison de données tactiques NiDL®, il décuple les capacités d’une force à la mer.

Face à des menaces évolutives, le tandem Polaris® et NiDL® s’affirme comme un puissant outil de souveraineté. D’un côté, un système de mission robuste, éprouvé qui couvre les besoins de l’action de l’État en mer. De l’autre, un système de liaison de données qui agit comme un démultiplicateur de force en permettant l’échange d’informations tactiques et la passation de suite entre les navires. Pour les missions de police en mer et de soutien aux opérations des forces, la solution est optimale.

Polaris® est adapté autant à un porte-hélicoptères amphibie qu’à un patrouilleur. Son large périmètre d’emploi fait qu’il intéresse la plupart des marines, et en particulier celles qui souhaitent exercer leur souveraineté dans leurs eaux nationales et dans leur zone économique exclusive. Polaris® permet aussi la mise en oeuvre d’un canon ou d’un missile antinavire pour la lutte au-dessus de la surface.

« Prises d’otages, piraterie, protection des plateformes pétrolières, soutien aux opérations à caractère humanitaire ou de transport et logistique : dans toutes ces situations, et partout où la souveraineté doit être assurée, Polaris® centralise les données aériennes et maritimes et les intègre pour faciliter la prise de décision », explique Philippe Sathoud, responsable marketing du système de mission Polaris® et de NiDL® au sein de Naval Group.

Doté d’une architecture ouverte, et donc particulièrement évolutif, Polaris® exploite une grande variété de senseurs, y compris déportés sur un drone aérien par exemple. Les données collectées sont analysées et les comportements suspects repérés. La corrélation de l’ensemble des données est réalisée automatiquement ou manuellement selon le choix de l’opérateur. Avec une capacité de 1 000 contacts sur un plan d’eau, un patrouilleur hauturier équipé de Polaris® et de NiDL® peut remplir efficacement son rôle de gendarme des mers.