Essais concluants pour la solution Belgium Naval & Robotics (BNR) de déploiement et de récupération d’USV sur le côté du navire

Opération de déploiement et de récupération de l’USV

20 janvier 2022 Drones Systèmes International Communiqué de presse

Lors d’essais industriels menés à Toulon, la solution de ralliement, récupération, maintien, et mise à l’eau de drones de surface (Launch and recovery system) développée par Belgium Naval & Robotics, un consortium Naval Group et ECA Group, a démontré sa pertinence et sa fiabilité en conditions réelles.

Le jeudi 13 janvier 2022, une démonstration de l’opération de déploiement et de récupération de l’USV (Unmanned Surface Vehicle) en mode téléopéré et une présentation des résultats des essais ont eu lieu en présence des marines royales belges et néerlandaise dans le cadre du programme rMCM (« replacement Mine Counter Measure »).

La coopération entre les deux entreprises allie la capacité de Naval Group à concevoir un système intégré à la plateforme qui permet de déployer et récupérer en toute sécurité l’USV INSPECTOR 125, drone de surface d’ECA Group.

Résultat de plusieurs années de développement en bureau d’étude, ce système innovant se déploie latéralement sur chacun des côtés du navire. Cette innovation permet ainsi le doublement de la capacité d’action.

Les essais industriels réalisés au large de Toulon, ont mobilisé jusqu’à trente collaborateurs du consortium et ont permis d’éprouver cette solution technique innovante jusqu’à Mer 4/5 et 40 nœuds de vent, de jour comme de nuit. L’analyse et le traitement des informations collectées permettra de finaliser la solution et de lancer la production du système au cours du deuxième semestre 2022.

Larguer et récupérer des drones robotisés confère le double atout stratégique d’étendre la capacité d’action des bâtiments équipés de la solution mais aussi de protéger les personnels et les navires.
Grâce à la solution stand-off proposée par Belgium Naval & Robotics (détection, identification et neutralisation de mines sans intervention humaine in situ), les forces navales belge et néerlandaise pourront s’appuyer sur ces drones pour les opérations de déminage en restant à distance de sécurité.

Les tests ont réuni pour la première fois quatre sous-ensembles conçus par le consortium et ont permis de les tester en conditions réelles sur le VN Rebel, un navire spécialement affrété :

  • le LARS (Launch and Recovery System) : doté de bras automatisés qui équipent les deux flans des navires, il fonctionne comme un ascenseur, permettant la mise à l’eau et la récupération du dock flottant qui accueille les drones ;
  • le dock flottant : « berceau » d’accueil des drones de surface (USV). Ce système particulièrement innovant permet notamment de limiter les phénomènes de balancier en travaillant de manière combinée et automatisée avec la cinématique du portique alliant bras de guidage, treuils et un système synchronisé d’amortissement et de mise sous tension dynamique. Le dock flottant permet de limiter les efforts d’ensemble en garantissant la stabilité du tout. Une fois hissé à bord le dock permet la maintenance et la reconfiguration de l’USV sans avoir à le déplacer;
  • le système de sécurisation : permet le verrouillage des drones dans le dock flottant. Véritable atout, la sécurisation des drones dans leur dock limite les besoins de déplacement pour la reconfiguration et la maintenance, simplifiant ainsi les opérations tout en préservant les personnels des risques inhérents aux manutentions.
  • le drone : L’USV INSPECTOR 125 d’ECA Group permet de déployer et récupérer :
    • un drone sous-marin A-18, porteur du sonar latéral à antenne synthétique interférométrique UMISAS pour détection de mines ;
    • un sonar remorqué T-18, porteur du sonar latéral à antenne synthétique interférométrique UMISAS pour détection de mines ;
    • un drone sous-marin SEASCAN pour l’identification de mines ;
    • un drone sous-marin K-STER C lancé pour la neutralisation de mines ;
    • une drague à influence tractée intégrant les modules magnétiques, électriques et acoustique.

Éric Perrot, Directeur du programme rMCM pour Naval Group a déclaré : « Nous nous réjouissons du succès de ces essais des nouveaux systèmes de déploiement et de récupération des drones de surface. Cette performance est le fruit de la collaboration des partenaires de ce projet au premier rang desquels ECA Group. Nous croyons beaucoup en cette technologie et remercions les marines belge et néerlandaise de nous avoir fait confiance ».

Dominique Giannoni, DG d’ECA Group a déclaré : « La démonstration d’aujourd’hui démontre la pertinence de la solution de déploiement et récupération du drone d’ECA Group. C’est un dialogue constant entre les équipes de Naval Group et d’ECA Group qui a permis ce beau résultat d’intégration de nos systèmes. Nous sommes totalement mobilisés pour la réussite de ce programme très innovant. »

Les douze navires (MCMPF) commandés par les marines belge et néerlandaise seront équipés de vingt-quatre exemplaires de cette solution innovante et maintenant éprouvée. Le premier, de classe rMCM a été mis sur cale par Naval Group à Concarneau le 30 novembre 2021.

Ces bâtiments de guerre des mines, capables de résister à des explosions sous-marines et dotés de signatures acoustique, électrique et magnétique basses vont être livrés entre 2024 et 2030 à Zeebruges, en Belgique. Ils seront les premiers navires dédiés porte-drones de l’histoire navale, équipés pour mettre en œuvre un système totalement robotisé de drones pour la détection, la classification et la neutralisation des mines.

Behind the scenes of the successful trials of the LARS (Launch & Recovery system)

logo

Site Internet : www.belgium-naval-and-robotics.be/

Contacts

Belgium Naval & Robotics
38 – 40 Square de Meeûs, B-1000 Brussels
contact@belgium-naval-and-robotics.be

Naval Group
Emmanuel Gaudez
Mob. +33 (0)6 61 97 36 63
emmanuel.gaudez@naval-group.com
Nicolas Trin
Mob. +33 (0)6 33 03 30 48
Ntrin.exterieur@naval-group.com

ECA Group
Heli Reinikainen
Mob. +33 (0)615258839
reinikainen.h@ecagroup.com