Story
Naval Group, systémier et intégrateur de drones navals

Nous vous invitons à découvrir chaque semaine un nouvel épisode.

Les enjeux marché et la stratégie du groupe

Atout stratégique, l’emploi naval de drones militaires est de plus en plus recherché par les marines pour leurs missions de renseignement, de surveillance et de chasse aux mines. Systémier et constructeur naval de premier rang, Naval Group propose des solutions d’intégration déjà éprouvées et conçoit aujourd’hui des navires prédisposés à accueillir des drones.

« Projeté à 80 nautiques du bateau avec lequel il est en liaison de données, le drone aérien étend le système de combat au-delà de la plateforme et transmet en temps réel des informations qui viennent enrichir la situation tactique établie par le Combat Management System (CMS). Au sein d’un groupe naval, l’interopérabilité des systèmes permet le partage des informations du drone entre les bâtiments. Un véritable démultiplicateur des capacités opérationnelles des forces ! » explique Cyril Lévy, directeur des programmes de drones et de guerre des mines.

Des solutions standardisées, des systèmes innovants

Anticipant les évolutions du marché naval de défense, Naval Group a pris le « virage drone » il y a une dizaine d’années lorsque le secteur a été identifié comme stratégique pour le groupe. La direction Programmes systèmes de missions et drones (SMD) est chargée de déployer la stratégie avec un double objectif : proposer des systèmes de drones innovants et performants et intégrer « sans couture » de tout type de drones à bord des navires grâce à des solutions standardisées.

Naval Group réalise l’intégration physique et l’intégration fonctionnelle au système de combat grâce au système de missions drones embarqués qui réalise la planification des opérations-drone, l’exploitation en temps réel de ces moyens et la restitution de mission.

Drones navals, guerre des mines

Capitalisant sur son expertise dans les systèmes sous-marins autonomes, Naval Group conçoit et développe des drones sous-marins et la fonction « autonomie décisionnelle », sorte de cerveau embarqué sur les drones sous-marins et de surface, qui leur permet de naviguer et d’opérer en toute autonomie. Fort de ce savoir-faire unique en Europe, Naval Group a conçu un navire militaire dédié à la guerre des mines robotisée destiné à mettre en œuvre des drones aériens, sous-marin et de surface.