Naval Group lance la construction de la première frégate numérique de la Marine nationale

24.10.2019

La découpe de la première tôle de la frégate de défense et d’intervention (FDI) a eu lieu sur le site Naval Group de Lorient. La cérémonie s’est déroulée en présence de la Ministre des Armées, Florence Parly, du Délégué général pour l’Armement, Joël Barre, du Chef d’Etat-Major de la Marine nationale, l’Amiral Prazuck, de son homologue grec, le vice-Amiral Nikolaos Tsounis, de nombreuses délégations étrangères et du Président-Directeur général de Naval Group, Hervé Guillou. Ce premier navire d’une série de cinq sera livré en 2023.

Sylvain Perrier, Directeur du programme FDI à Naval Group, a déclaré lors de cet événement :
« Nous sommes fiers de franchir aujourd’hui, après le succès des étapes d’études et de développement, ce premier jalon de production industrielle. Cette cérémonie donne naissance à un programme majeur, sous la maîtrise d’ouvrage de la DGA, à destination de la Marine nationale. Il permettra à Naval Group de développer son rayonnement à l’international. Ce programme portera à quinze le nombre de frégates de premier rang de la Marine nationale à l’horizon 2030, comme cela est prévu dans la Loi de Programmation Militaire. Si nous respectons ainsi nos engagements, c’est notamment grâce au mode de travail collaboratif adopté avec notre client et grâce à la mobilisation de l’ensemble des acteurs étatiques et industriels. »

Une frégate numérique multi-missions, de la classe 4 500 tonnes

Les FDI sont des bâtiments de haute mer d’un déplacement de la classe 4 500 tonnes, polyvalents, endurants et capables d’opérer, seuls ou au sein d’une force navale, dans tous les domaines de lutte : anti-navire, anti-aérien, anti-sous-marin et projection de forces spéciales.

Ce sont les premières frégates à bénéficier d’une architecture numérique innovante leur permettant de s’adapter en continu aux évolutions technologiques et opérationnelles, ce qui les rend capables de faire face aux menaces actuelles et futures, et d’assurer le traitement de données de plus en plus nombreuses.

Fortement armées (missiles antinavires Exocet MM40 B3C, missiles antiaériens Aster 15 et Aster 30, torpilles anti-sous-marines MU90, artilleries), les FDI peuvent embarquer simultanément un hélicoptère et un drone aérien, et recevoir des forces spéciales avec leurs deux embarcations pour commandos. Elles sont également équipées du nouveau radar Seafire à quatre panneaux fixes développé par Thales.

Les FDI seront les premières frégates françaises nativement protégées contre la menace cyber, avec une architecture informatique redondée autour de deux Data Centers qui hébergent la quasi totalité des applications du navire. Au titre de l’innovation opérationnelle, la FDI inaugure le concept de système dédié à la lutte contre la menace asymétrique. Situé derrière la passerelle, il dirigera la lutte contre les menaces aériennes et de surface, notamment les minidrones et les embarcations piégées. Rassemblant sur une plateforme compacte le meilleur des technologies navales françaises, la FDI est une frégate puissante et innovante, conçue pour faire face à l’évolution des menaces.

La conception et la production des FDI s’inscrivent dans le prolongement du programme FREMM : Naval Group bénéficie du retour d’expérience opérationnelle apporté par la Marine nationale.

La première de la série portera le nom de l’Amiral Ronarc’h, du nom d’un très grand Amiral, Chef d’Etat-Major général de la Marine nationale entre 1919 et 1920, qui s’est illustré pendant la première guerre mondiale à la tête des fusiliers marins et des marins de tous les ports.

Chiffres clefs :
– Déplacement : classe 4 500 tonnes
– Longueur : 122 mètres
– Largeur : 18 mètres
– Vitesse : 27 nœuds
– Autonomie : 45 jours
– Capacité de logement : 125 personnes + 28 passagers

Une collaboration industrielle d’envergure qui mobilise tout particulièrement le site Naval Group de Lorient

Cinq frégates de défense et d’intervention (FDI) ont été commandées en avril 2017 par la Direction Générale de l’Armement (DGA) à destination de la Marine nationale. Ce programme renforce l’avance technologique de la base industrielle navale française et de Naval Group en particulier, et contribue à accélérer son développement international.

La production de la première FDI représente environ un million d’heures de travail pour les collaborateurs du site Naval Group de Lorient. Il permet en outre le développement économique de ses fournisseurs et de ses sous-traitants du bassin d’emplois lorientais, mais aussi d’autres sites de Naval Group qui apportent leurs savoir-faire spécifiques au programme. Les études de conception et de développement représentent également environ un million d’heures de travail à Naval Group, pour l’ensemble de la série.

Chiffres clés industriels :
– Conception 100 % numérique des FDI – zéro plan papier
– Architecture informatique redondée autour de deux Data Centers
– Plus de 20 millions de lignes de code natives
– 1 million d’heures de travail de production pour chaque unité de la série sur le site Naval
Group de Lorient
– 1 million d’heures de conception et développement du programme pour Naval Group
– 400 sous-traitants
– 20 km de tuyaux et 300 km de câbles par FDI

De fortes perspectives à l’international

La future frégate se positionne sur le segment des bâtiments de moyen tonnage pour lequel il existe une demande internationale. Du fait de sa modularité, le navire peut être configuré pour remplir des missions diverses selon les besoins exprimés. Ainsi, avec d’un côté les corvettes Gowind de 2 500 tonnes, de l’autre les FREMM de 6 000 tonnes et bientôt les FDI, Naval Group dispose d’une offre complète pour les navires militaires fortement armés.

Suite à la lettre d’intention signée le jeudi 10 octobre 2019 par le Ministre grec de la Défense, Nicolaos Panagiotopoulos, et la Ministre des Armées, Florence Parly, des discussions sont en cours pour l’acquisition de deux FDI par la Grèce, dans le cadre d’une coopération stratégique entre les deux Etats.

Contact presse :

Emmanuel GAUDEZ
Tel. : +33 (0)1 40 59 55 69
Mob. : +33 (0)6 61 97 36 63
emmanuel.gaudez@naval-group.com

Bérengère GOURAUD
Tel. : +33 (0)1 40 59 56 44
Mob. : +33 (0)7 76 86 53 79
berengere.gouraud@naval-group.com

Klara NADARADJANE
Tel. : +33 (0)1 40 59 51 16
Mob. : +33 (0)6 45 03 11 92
priya-klara.nadaradjane@naval-group.com