A+A-

Immersion dans les métiers de la conception navale

Une école dédiée aux métiers de la conception de sous-marins.

Dans l’univers de la construction des sous-marins, les métiers de technicien en conception sont très spécifiques, voire pointus. Pour accompagner la réalisation de ses programmes de sous-marins, Naval Group doit former plusieurs centaines de nouveaux techniciens en conception.

Vers quels métiers forme l’Ecole de conception ?

Intégrateur-projeteur
La mission d’un intégrateur-projeteur consiste à organiser l’intérieur du sous-marin, en définissant comment seront disposés les nombreux câbles, tuyaux et équipements qui parcourent le bord.
Concrètement, dans un objet de 100 m de long sur 9 m de diamètre, nous devons intégrer plus de 16 km de tuyaux, 160 km de câbles, 70 000 équipements particuliers !
Il s’agit un peu d’un puzzle : nous devons faire rentrer dans un espace exigu l’ensemble de ces matériels. L’intégrateur-projeteur dispose d’un savoir-faire unique.
Pour réaliser cette mission, l’intégrateur-projeteur dispose d’outils numériques de haute-technologie, et notamment de la réalité virtuelle en 3D.

Chargé d’études de technologie
Le chargé d’études de technologie définit le référentiel de solutions technologiques et matérielles qui seront intégrés dans les systèmes pour la réalisation de nos programmes sous-marins. Egalement, il contribue à la recherche & développement afin de proposer des solutions d’amélioration en matière de technologie.
Ses missions ont un impact majeur sur la conception et réalisation des sous-marins. En effet, ses activités très en amont de la conception permettent de disposer des solutions techniques performantes pour le sous-marin et de réaliser les études dans les délais définis.
Leurs activités consistent à identifier, développer, qualifier et prescrire les technologies et les matériels sur circuits fluidiques ou électriques, systèmes mécaniques destinés à la construction des sous-marins.
Leurs domaines d’expertise techniques peuvent être les suivants :

  • l’électricité : variateur de vitesse, moteur électrique, conversion de puissance, câble, connecteur, traversée électrique, etc.
  • le domaine du fluide : vanne, appareil sous-pression, soupape, filtre, tuyauterie, etc.
  • la mécanique : conception mécanique, résistance des matériaux, calcul mécanique, etc.

Chargé d’études de systèmes
Le chargé d’études systèmes a en charge une part des systèmes du sous-marin. Pour ceux-ci :

  •  il définit une architecture des installations qui permettra d’atteindre les performances attendues
  • il pilote techniquement l’approvisionnement des composants spécifiques de ces installations
  • il pilote les qualifications et les essais correspondants.

Il conçoit les installations de plateformes dans les domaines suivants :

  • L’énergie avec la production et distribution de l’énergie, de l’air et l’huile sous pression (les trois vecteurs de puissance)
  • La vie à bord avec les espaces de vie
  • La mobilité du sous-marin (les régleurs, les systèmes qui concourent au bon équilibre du bateau, assèchement du bateau)

Chargé d’études de structures
La mission du chargé d’études de structures est de réaliser des études afin de concevoir la coque et les structures du sous-marin (coque résistante, structures résistantes, structures légères intérieures et extérieures, les éléments suspendus, la chaufferie).
Le sous-marin vit dans un environnement très contraignant, dans les profondeurs marines, de ce fait la résistance de sa coque et de ses structures constituent un enjeu primordial pour assurer sa performance et la sécurité de son équipage.
Pour réaliser cette mission, le chargé d’études de structures dispose d’outils numériques de haute-technologie, et notamment de la réalité virtuelle en 3D.

Pourquoi une école de conception ?

Pour accompagner la réalisation de ses programmes de sous-marins, Naval Group doit former plusieurs centaines de nouveaux techniciens en conception et industrialisation.

Dans l’univers de la construction des sous-marins, les métiers de technicien en conception et industrialisation sont très spécifiques, voire pointus. Il n’existait jusqu’à ce jour aucun cursus universitaire et aucune formation permettant d’apprendre ces métiers.

Naval Group a donc créé des formations inédites reconnues au niveau national, pour répondre à ce besoin, en coopération avec les organismes de formation, la région Normandie et le Campus des Industries Navales (CINAV).

Pour qui, comment, où se déroule la formation ?

  • Public : jeunes diplômés bac+2 ou des personnes, internes ou externes au groupe, en reconversion professionnelle
  • Durée : 12 mois
  • : Cherbourg
  • Rythme : alternance entre l’entreprise et les centres de formation partenaires (AFPA et GRETA)
  • Programme : une base de connaissances communes à chaque filière métier (tronc commun) et un parcours spécifique par spécialité (modules spécifiques par filière métier)
  • Une pédagogie adaptée : une formation multi-métiers, un environnement de travail configuré en plateau, des ateliers de travail en équipe, des intervenants internes, perfectionnement sur des cas concrets, une soutenance métier Naval Group.
  • Diplôme : Obtention d’un CQPM (Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie), reconnu formation de niveau bac+3 par les entreprises de la métallurgie.

Prêts pour construire le naval de demain ?

Suivez notre actualité, les sessions de recrutement pour la promo 2020 vont bientôt commencer….