En Irlande, OpenHydro, filliale de Naval Energies, est en pôle position sur le marché de l’hydrolien. L’entreprise a mis au point une méthode permettant de construire rapidement des turbines fiables à un coût compétitif, autant de prérequis qui assurent le succès de cette technologie innovante.

Comme les éoliennes le font avec le vent, les hydroliennes, qui sont des turbines sous-marines, transforment l’énergie des courants marins en énergie. Ces courants, liés aux marées, ont pour caractéristique d’être prévisibles et sont particulièrement forts dans certaines zones.

OpenHydro vise à déployer des fermes commerciales d’hydroliennes sous la surface des océans. Le potentiel de développement de l’énergie hydrolienne dans le monde est considérable, ce qui en fait l’un des piliers de la transition et du mix énergétique.

Le marché mondial de l’hydrolien est estimé à 200 milliards d’euros et le portefeuille d’OpenHydro comprend aujourd’hui près d’1 gigawatt de projets en-cours.