L’environnement, une préoccupation quotidienne

05.06.2018

La maîtrise de l’impact environnemental de ses activités est une exigence majeure pour Naval Group. Au quotidien, des mesures en faveur de l’environnement sont réfléchies et appliquées pour contribuer à une industrie plus propre. Florence Bourgue et Nicolas Besnard sont responsables environnement respectivement à Toulon et Cherbourg. À l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, ils nous expliquent quelles sont leurs actions dans le cadre de cette politique du groupe.

Des enjeux relatifs aux activités de chaque site

La maîtrise des risques est un défi quotidien pour les équipes environnement de Naval Group. Différant en fonction de la situation géographique des sites et de leurs activités, chaque stratégie ou mesure visant à limiter le risque d’accident est pensée par les responsables environnement, conjointement avec d’autres directions comme les achats ou la gestion de site, et des institutions locales.

Ensemble, ils restent attentifs à l’écosystème qui entoure chacun de nos sites et contribuent à la préservation de cet environnement dans les différentes étapes de fabrication, de maintenance, et au travers d’actions citoyennes.

La proximité du site de Toulon avec la rade nécessite par exemple une prise de précautions tout au long des opérations de carénage : une procédure qui consiste à nettoyer et décaper la carène des bateaux avec de l’eau à haute pression. Le bassin dans lequel est placé le navire se remplit alors d’effluents, que Naval Group se charge de collecter, de traiter et d’analyser. Des moyens de pompage et de filtration sont déployés et empêchent tout rejet incontrôlé vers le milieu naturel.

Carénage d’un navire à Toulon

En dehors de ses activités, le site de Toulon s’associe aussi depuis plusieurs années à la préfecture maritime du Var pour l’opération annuelle « Rade propre », qui a par exemple permis de repêcher une dizaine d’épaves de bateaux en 2017.

À Cherbourg, les enjeux se sont multipliés depuis que le site s’est vu confier la réalisation des sous-marins australiens et de démantèlement des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de première génération, ce dernier comprenant le recyclage des métaux et la dépollution de l’amiante et du plomb qui constituent les navires.

« Nous sommes en pleine expansion industrielle et développons nos infrastructures pour répondre à des besoins techniques, humains et environnementaux grandissants », explique Nicolas.

Nicolas Besnard, responsable environnement à Cherbourg

Des objectifs sur 3 ans

Les différents acteurs de l’environnement chez Naval Group ont fixé des objectifs 2018-2020, dans la continuité du plan 2015-2017, objectifs suivis par Charlotte Breuil, directrice Santé, Sécurité au travail et Environnement. Ainsi, les directeurs de gestion de site se sont engagés à réduire le talon énergétique (consommation d’énergie des sites en période d’inactivité) de 10 % ; la part des achats effectués en intégrant le volet responsabilité sociale d’entreprise dans leur cahier des charges devra atteindre 30 % ; le nombre maximum d’incidents environnement de niveau 2 (générant des pollutions de moyenne ampleur) devra quant à lui passer de 4 à 2. La réduction des déchets dangereux générés est également une priorité, le meilleur déchet étant celui que l’on ne produit pas. Enfin et surtout, la part de l’écoconception dans les fiches de R&D et dans les nouveaux projets devra croître significativement afin d’anticiper les demandes de nos clients et des réglementations internationales.

Florence Bourgue, responsable environnement à Toulon

De l’identification des risques à la redéfinition de nouveaux objectifs, en passant par la réflexion autour des solutions adéquates et leur mise en place, jusqu’à la mesure de leur efficacité, la démarche d’amélioration continue dans laquelle s’inscrit Naval Group n’implique pas uniquement les responsables environnement. « Les problématiques environnementales vont au-delà de la direction Hygiène Sécurité Environnement (HSE) », rappelle Florence.

La certification ISO 14 001 de tous les sites Naval Group témoigne d’ailleurs d’une bonne gestion des impacts de nos activités, produits ou services sur l’environnement. Nous multiplions aussi les initiatives visant à limiter notre empreinte environnementale à une plus grande échelle que le cœur de notre activité, notamment via un plan de déplacement d’entreprise, qui encourage nos collaborateurs à choisir des modes de transport durables.

« Aujourd’hui, la responsabilité environnementale est un atout majeur auquel les clients se montrent de plus en plus sensibles, surtout dans le secteur de l’industrie. La définition de mesures et d’objectifs environnementaux concrets, appliqués à toutes les activités du groupe, constitue en elle-même un moteur de notre performance industrielle », conclut Charlotte Breuil.

autres paroles d’experts