Première production électrique pour l’hydrolienne d’Openhydro au Canada

23.11.2016

L’hydrolienne la plus puissante d’Amérique du Nord, une machine OpenHydro de 2 MW, éclaire désormais les habitants de Nouvelle-Ecosse, après un raccordement réussi au réseau électrique.

 

DSC_7139

Cape Sharp Tidal, co-entreprise créée par Emera et OpenHydro, une filiale de DCNS, a immergé l’hydrolienne le 7 novembre dernier sur le site du centre de recherche FORCE (Fundy Ocean Research Centre for Energy) en seulement deux heures.

Vingt-quatre heures après le déploiement, l’équipe du projet en charge des opérations marines a pu raccorder en toute sécurité le câble sous-marin de l’hydrolienne au câble sous-marin du centre FORCE, lui-même connecté à la sous-station à terre du centre FORCE.

Thierry Kalanquin, président d’OpenHydro et directeur de la division énergies de DCNS, a déclaré : « Il s’agit là d’une avancée décisive pour Cape Sharp Tidal, une entreprise qui rassemble DCNS, OpenHydro et nos partenaires d’Emera. La semaine dernière, l’hydrolienne a capté les courants de marée les plus puissants du monde et de l’année sans que le système ne subisse la moindre contrainte. La livraison réussie de cette hydrolienne représente également un jalon important pour l’industrie mondiale de l’hydrolien. »

DJI_0040

« Lorsqu’elle sera complétée par une deuxième machine en 2017, la ferme de Cape Sharp Tidal constituera l’un des parcs hydroliens les plus productifs au monde. Le projet nous apporte également des informations inédites sur les éléments nécessaires à la construction de fermes d’hydroliennes commerciales. Il va nous permettre d’accélérer l’exécution de notre portefeuille de projets au niveau mondial et de renforcer notre position dominante dans le secteur de l’hydrolien. »

L’ensemble du système hydrolien, y compris l’ensemble des équipements de communication et de contrôle, fait actuellement l’objet de tests minutieux avant sa mise en service complète prévue d’ici quelques semaines. Le système de conversion électrique a été validé par le CSA canadien (Canadian Standards Association) ce qui assure la comptabilité du système OpenHydro avec le réseau électrique canadien.

DSC_7284

Nancy Tower, Directrice du pôle développement d’Emera Inc., a déclaré pour sa part : « L’engagement d’Emera auprès de Cape Sharp Tidal est un investissement pour l’avenir des énergies renouvelables en Nouvelle-Ecosse. Nous sommes déjà en train d’observer une dynamique de croissance dans l’industrie locale des hydroliennes. C’est un moteur économique très prometteur et une source d’énergie propre locale importante qui aura des retombées positives dans toute la région de la baie de Fundy ».

De nombreuses données sont actuellement collectées sur les dispositifs de surveillance installés sur l’hydrolienne afin d’obtenir des informations sur l’interaction entre la machine et le monde marin. Le recueil de ces données pourra notamment servir les scientifiques à l’international.

DJI_0007

 

A propos de Cape Sharp Tidal

Cape Sharp Tidal est une coentreprise créée par Emera et OpenHydro, une société DCNS, dont l’objectif est de déployer un projet de démonstration de parc hydrolien de 4 MW entièrement raccordé au réseau dans la baie de Fundy, sur le site du centre de recherche FORCE (Fundy Ocean Research Centre for Energy). Ce projet a tout le potentiel pour donner naissance à l’un des tout premiers parcs d’hydroliennes multi-mégawatts interconnectées au monde, qui devrait fournir de l’énergie renouvelable, propre et prévisible à plus d’un millier d’habitants de Nouvelle-Ecosse.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur capesharptidal.com

 

A propos d’OpenHydro, une filiale de DCNS

OpenHydro est une société du Groupe DCNS, spécialisée dans la conception, la construction et l’installation d’hydroliennes pour la production d’énergie renouvelable à partir des courants de marée. L’objectif de l’entreprise est de déployer des parcs d’hydroliennes sous les océans pour produire de l’énergie de manière invisible et silencieuse, dans le respect de l’environnement. OpenHydro est à l’origine de plusieurs premières industrielles, telles que le déploiement d’une hydrolienne pour l’EMEC (European Marine Energy Centre), la production d’électricité sur le réseau britannique à partir des courants marins et la démonstration réussie d’une méthode de déploiement et de récupération économique et sûre de turbines directement posées sur le fond de la mer. Cette dernière innovation constitue un tournant sur le marché de l’énergie des courants marins. OpenHydro possède un portefeuille de projets qui couvre le Canada, la France, l’Irlande du Nord, l’Ecosse, les îles anglo-normandes et le Japon, en partenariat avec les énergéticiens Emera, EDF, Brookfield Renewable Energy Group, SSE Renewables et Alderney Renewable Energy. OpenHydro a été plusieurs fois primée pour ses innovations dans le domaine des énergies renouvelables.