OpenHydro et Emera créent Cape Sharp Tidal pour développer des projets hydroliens en Baie de Fundy

05.11.2014

OpenHydro, filiale de DCNS spécialisée dans les technologies hydroliennes, et son partenaire canadien Emera Inc. ont officiellement annoncé la création d’une co-entreprise appelée Cape Sharp Tidal à l’occasion de la cinquième conférence internationale sur les énergies marines (ICOE), qui se déroule du 4 au 7 novembre à Halifax, dans la province canadienne de Nouvelle-Ecosse.

logo-capesharptidal

L’objectif de Cape Sharp Tidal est de déployer en 2015 dans la Baie de Fundy une ferme pilote d’hydroliennes de 4 MW, entièrement raccordée au réseau. Cette ferme sera l’une des premières fermes mutli-mégawatts d’hydroliennes interconnectées au monde. Elle permettra d’alimenter en électricité plus de 1 000 habitants de Nouvelle-Ecosse.

Basé à Dartmouth, en Nouvelle-Ecosse, Cape Sharp Tidal repose sur les compétences d’une équipe de dix collaborateurs.

« Je suis très heureux de ce partenariat avec Emera au service de la mise en œuvre d’un projet d’énergies marines renouvelables aussi stimulant », a commenté Thierry Kalanquin, président d’OpenHydro et directeur de la Division Energies et Infrastructures Marines de DCNS. « Cape Sharp Tidal possède toute l’expertise nécessaire pour mener à bien l’installation de ce qui constituera l’une des premières fermes hydroliennes multi-mégawatts au monde. »

Le PDG d’Emera, Chris Huskilson, a déclaré : « Nous avons beaucoup appris des premiers tests que nous avons réalisés en 2009 en Baie de Fundy et nous nous réjouissons aujourd’hui de cette nouvelle étape. L’incroyable potentiel de la Baie de Fundy va nous permettre de développer une filière industrielle de l’hydrolien en Nouvelle-Ecosse et de bénéficier d’une expérience et de connaissances uniques pour le développement d’autres projets à travers le monde ».

Les hydroliennes qui seront installées dans la baie de Fundy bénéficieront des toutes dernières évolutions apportées à la turbine à centre ouvert de 16 mètres, d’une puissance de 2 MW, développée par OpenHydro. Elles seront fabriquées à Dartmouth, en Nouvelle-Ecosse, en partenariat avec Irving Shipbuilding. « Cape Sharp Tidal est déterminé à mener ce projet en Nouvelle-Ecosse, en partenariat avec des entreprises locales, pour créer une véritable industrie hydrolienne dans la région », a expliqué Jeremy Poste, Directeur d’OpenHydro Technology Canada.

« Nous sommes heureux de pouvoir travailler avec Emera et OpenHydro dans ce domaine si prometteur de l’énergie hydrolienne », a déclaré quant à lui Kevin McCoy, Président d’Irving Shipbuilding. « Nous sommes actuellement en phase préparatoire et travaillons en étroite collaboration avec OpenHydro pour consolider les plans avant le lancement de la fabrication, que nous espérons pouvoir annoncer prochainement. »

Les co-fondateurs de Cape Sharp Tidal – OpenHydro et Emera – ont des projets ambitieux pour le développement de l’énergie hydrolienne en Nouvelle-Ecosse. Les deux partenaires vont procéder étape par étape, avec en ligne de mire, sous réserve de l’obtention des autorisations administratives nécessaires, le déploiement d’une ferme commerciale d’hydroliennes de 300 MW permettant de fournir une énergie renouvelable et propre à plus de 75 000 habitants. Cette ferme commerciale constituera un levier pour développer une filière industrielle de l’hydrolien dans la région.

OpenHydro-turbine

A propos d’OpenHydro

OpenHydro est une société du Groupe DCNS, spécialisée dans la conception, la construction et l’installation d’hydroliennes pour la production d’énergie renouvelable à partir des courants de marée. L’objectif de l’entreprise est de déployer des fermes d’hydroliennes sous les océans pour produire de l’énergie de manière invisible et silencieuse, dans le respect de l’environnement. OpenHydro est à l’origine de plusieurs premières industrielles, telles que le déploiement d’une hydrolienne pour l’EMEC (European Marine Energy Centre), la production d’électricité sur le réseau britannique à partir des courants marins et la démonstration réussie d’une méthode de déploiement et de récupération économique et sûre de turbines directement posées sur le fond de la mer. Cette dernière innovation constitue un tournant sur le marché de l’énergie des courants marins. Les projets d’OpenHydro couvrent le Canada, la France, l’Irlande, l’Ecosse et les Iles Anglo-Normandes avec des entreprises de service public comme Emera, EDF et SSE Renewables. OpenHydro a été plusieurs fois primée pour ses innovations dans le domaine des énergies renouvelables.

A propos d’Emera

Emera Inc. est une entreprise spécialisée dans l’énergie et les services, dont les activités sont géographiquement dispersées et dont le siège social est situé à Halifax, en Nouvelle-Ecosse. Ses actifs s’élevaient en 2013 à 9,07 Md$, pour un chiffre d’affaires la même année de 2,2 Md$. L’entreprise investit dans la production, le transport et la distribution d’électricité, ainsi que dans le transport du gaz et les services énergétiques publics. Sa stratégie vise à transformer le secteur de l’électricité, pour produire une énergie plus écologique et livrer cette énergie propre sur le marché. Emera a réalisé des investissements dans tout le nord-est de l’Amérique du nord et dans quatre pays des Caraïbes. Son bénéfice net déclaré en 2013 provenait à environ 80 % d’investissements réglementés. Les actions ordinaires et privilégiées d’Emera sont cotées à la bourse de Toronto et se négocient respectivement sous les symboles EMA, EMA.PR.A, EMA.PR.C, EMA.PR.E et EMA.PR.F. Pour obtenir davantage d’informations, rendez-vous sur www.emera.com ou www.sedar.com.


 

Contact médias pour OpenHydro :

Frans Van Cauwelaert, Wilson Hartnell
Tél. : +353 1 669 0030 ou +353 87 947 6743
E-mail : frans.vancauwelaert@ogilvy.com

Contact médias pour DCNS :

Alix Donnelly, attachée de presse
Tél. : +33 1 40 59 50 86 ou +33 6 07 12 34 07
E- mail : alix.donnelly@dcnsgroup.com