Naval Group livre de nouveaux simulateurs de défense à vue destinés à la Marine nationale à Brest et Toulon

22.11.2017

Naval Group vient de livrer un tout nouveau Simulateur de défense à vue (Simdav) à la Marine nationale à Brest, après celui de Toulon fin 2016. Ces deux livraisons s’inscrivent dans le cadre d’un contrat de modernisation et de maintien en condition opérationnelle de cinq ans notifié par la Direction générale de l’armement (DGA) en décembre 2014. Les nouveaux équipements vont permettre aux équipages de la Force d’Action Navale de la Marine nationale (ainsi que le Groupement fusiliers marins et les gendarmes maritimes) de s’entraîner dans des conditions très réalistes.

Les simulateurs de défense à vue livrés par Naval Group à la Marine nationale sont de véritables concentrés de technologie au service de l’entraînement des équipages.

Grâce à ces nouveaux systèmes d’information et aux infrastructures associées, les équipages sont plongés dans un milieu immersif ultra-réaliste, permettant l’entraînement à l’auto-défense face à tous types de menaces « air » et « surface » et à la lutte contre la menace asymétrique [1], leur offrant un très bon complément aux heures passées en mer.

Les simulateurs permettent aussi de s’entraîner à la préparation et à la mise en œuvre complète des armes de petits calibres. Enfin, ces outils contribuent à l’évaluation de l’efficacité de la chaîne de commandement et la rapidité de mise en œuvre des armes dans un environnement simulant les navires de la Force d’Action Navale.

« Grâce à ces simulateurs, Naval Group renforce encore sa capacité à s’adapter aux besoins de la Marine nationale afin de les accompagner dans l’acquisition et le maintien de compétences opérationnelles très spécifiques », souligne Nathalie Smirnov, directrice des Services de Naval Group.

D’un diamètre de près de 16 mètres, ces grands dômes abritent chacun une plateforme mobile montée sur 6 vérins permettant de simuler roulis et tangage selon l’état de la mer. Le théâtre d’opérations virtuel est projeté sur la surface intérieure du dôme sur 270°, sur une hauteur de 7 mètres. Permettant le déroulement de scénarii d’exercices entièrement configurables selon les besoins d’entraînement des équipages des différents types de navires (F70, FREMM, frégates Horizon, …), les plateformes disposent de six postes d’armement fixes, de trois armes mobiles et d’un poste de commandement.

Naval Group assure également trois années de maintien en condition opérationnelle de ces équipements.

 

[1] Les menaces asymétriques, par opposition aux « menaces prévisibles », concernent les nouveaux types de menaces tels que le terrorisme et les trafics illicites. Elles émanent d’entités non-étatiques qui ne disposent pas de moyens militaires traditionnels.


Vidéos et photos disponibles sur http://www.salledepresse.com

Contact Presse

Goulven CONNAN
+ 33 (0)2 29 05 48 42
+ 33 (0)6 98 23 62 00
goulven.connan@naval-group.com