Les travaux de refonte du porte-avions Charles de Gaulle se poursuivent désormais à flot

16.05.2018

Entré au bassin le 8 février 2017 pour une rénovation en profondeur destinée à lui garantir son excellence opérationnelle pendant les 20 prochaines années, le porte-avions Charles de Gaulle a effectué le mercredi 16 mai 2018 une sortie de bassin réussie pour s’amarrer à quai, dans la Base navale de Toulon. La sortie de bassin du navire est une étape sensible du fait du tonnage du bâtiment ; elle nécessite une bonne coordination de tous les acteurs sur le site. La phase suivante consiste à poursuivre à flot les travaux ainsi que les essais de bon fonctionnement des installations. La dernière étape de la refonte à mi-vie du bâtiment interviendra ensuite avec les essais à la mer, puis avec la remontée en puissance opérationnelle, à l’automne prochain.

Chiffres clés

  • Plus de 4 millions d’heures de travail dont 2,5 millions pour le chantier et 1,8 million d’ingénierie de conception ;
  • 2,5 millions d’heures de travaux dont 1 million pour le site de Toulon, 500 000 heures pour les autres sites de Naval Group et 1 million pour les entreprises sous-traitantes ;
  • Plus de 2 000 personnes travaillent au quotidien sur le chantier : 1000 industriels (Naval Group et sous-traitants) et 1100 membres d’équipage ;
  • 160 entreprises sous-traitantes ;
  • 200 000 tâches ;
  • 2 000 tests et essais ;
  • 1,3 milliard d’euros ;
  • 1 bassin de 14 m hauteur, 275 m longueur et 46 m largeur – 177 000m³ d’eau, soit environ 47 piscines olympiques – 3 lignes de tins soit 165 tins.
Largage des amarres du bateau-porte central
Ouverture du bateau-porte central
Les équipes logistiques de Naval Group