La Défense belge notifie à Belgium Naval & Robotics le contrat de fourniture de 12 chasseurs de mines équipés de leurs systèmes de drones

22.05.2019

Le consortium Belgium Naval & Robotics, composé de Naval Group et ECA Group a reçu aujourd’hui la notification du contrat de fourniture de douze navires de chasse aux mines aux marines belge et néerlandaise. Equipés au total d’une centaine de drones, constituant une dizaine de systèmes de drones (toolboxes), six navires sont destinés à la marine belge, les six autres seront livrés à la marine néerlandaise.

Le contrat de près de deux milliards d’euros durera dix ans. Après une phase de design de trois ans, Belgium Naval & Robotics lancera la phase de production des navires et des systèmes de drones avec une première livraison attendue en 2024.

Le consortium Belgium Naval & Robotics, ainsi que les équipes Naval Group et ECA Group, sont honorés par la confiance des marines belges et néerlandaises et se réjouissent de cette prochaine collaboration.

Une solution innovante de guerre des mines robotisée

Belgium Naval & Robotics, fort de l’expertise reconnue de Naval Group, propose un navire militarisé de 2800 tonnes spécialisé dans la guerre des mines avec des caractéristiques militaires (discrétion acoustique et électromagnétique, résistance aux chocs) parfaitement adaptées à l’emploi opérationnel visé par les marines belge et néerlandaise. Ce navire intègre notamment un système de mise en œuvre et de récupération pour les Unmanned Surface Vehicles (USV) INSPECTOR 125 d’ECA Group. Ce système innovant, robuste et fiable garantit la sécurité des opérateurs et des manœuvres pour protéger le navire, l’USV et ses charges utiles, tout en offrant un haut niveau de disponibilité en mission.

Les systèmes de drones embarqués sur ces navires innovants sont les dernières générations de drones développés par ECA Group au cours des quatre dernières années. Ils sont intégrés au système C2 MCM UMISOFT connecté avec le système I4drones® de naval Group pour former le système de mission de guerre des mines intégré au système de combat du navire.

La solution inclut entre autres des Autonomous Underwater Vehicles (AUV) A18-M, des sonars remorqués T18-M et des Mine Identification & Destruction Systems (MIDS) composés de Remotely Operated Vehicles (ROV) SEASCAN et KSTER-C. L’ensemble de ces drones peut être mis en œuvre de manière autonome depuis les USV INSPECTOR 125. Le système de drones intègre également des drones aériens (Unmanned Aerial Vehicles – UAV) et des dragues.

Le programme prévoit la fourniture de systèmes de drones également projetables. Conteneurisés et dotés des systèmes de manipulation et de communication, les systèmes de drones de chasse aux mines peuvent être aérotransportés puis déployés directement depuis la côte sans navire.

Un vaste plan de coopération avec l’industrie belge

Belgium Naval & Robotics réalisera en Belgique une part significative du contrat, notamment la production de certains équipements du navire et de tous les drones navals. La maintenance des navires sera réalisée à Zeebrugge en partenariat avec Flanders Ship Repair (FSR). La maintenance des drones navals sera aussi réalisée à Zeebrugge en fonction des besoins du client qui dispose déjà de moyens de maintenance au sein de sa base navale.

Le plan de coopération associé au contrat intègre déjà 39 partenaires belges et la notification du contrat va permettre de finaliser les derniers pour arriver à une cinquantaine d’accords.

Le contrat devrait ainsi générer 350 emplois par an en moyenne dans les trois régions en Belgique.

Une référence sur les marchés export

Les marines belge et néerlandaise étant une référence en déminage sous-marin au sein de l’OTAN, le choix de notre consortium est un atout majeur à l’export.

Le programme des chasseurs de mines tripartite avait à l’époque généré des ventes de robots PAP dans plusieurs dizaines de marines, de même que l’exportation de navires de chasse aux mines.

Ce nouveau succès en Belgique devrait générer de nombreuses retombées commerciales à l’export dans les prochaines années. Les drones destinés à ces clients seront produits par ECA Group en Belgique. De même, Naval Group prévoit un nombre important de ventes complémentaires de navires de chasse aux mines dans un avenir proche.