DCNS, des talents uniques : Yohan, électricien de bord

26.07.2016

Yohan, électricien de bord, est entré chez DCNS il y a six ans à Brest. Passé du bâtiment au naval de défense, il apprécie particulièrement la haute technicité des équipements et les missions internationales.

Yohan a pour mission de rendre conformes ou de moderniser les installations électriques à bord des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), et l’installation de matériel neuf comme sur les sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) Barracuda. Occasionnellement, Yohan est missionné à l’international pour des opérations de maintenance électrique sur des bâtiments de surface.

Yohan exerçait auparavant dans le bâtiment. « J’ai fait des missions en intérim pour DCNS, pendant lesquelles je me suis formé aux exigences du métier d’électricien de bord et j’ai été recruté par la suite. » Yohan apprécie la diversité de son métier : « Je touche à tout : création, plans, mise en œuvre et mise en route : c’est bien plus diversifié que dans le bâtiment et surtout on manie de la technologie de pointe. » À bord, il travaille en binôme, le mode de travail adapté au format du sous-marin. « La co-activité est aussi une énorme différence avec le bâtiment. Les procédures à suivre sont complexes et les normes très strictes car en cas d’erreur les conséquences peuvent être graves. »

Yohan DCNS

Aux qualités requises à l’exercice de son métier, Yohan met en avant la nécessité d’être méthodique, calme et bien sûr très précautionneux : « On garde toujours en tête que des vies sont en jeu. Il faut aussi être ouvert aux autres car nous travaillons en partenariat avec d’autres corps de métiers, les mécaniciens par exemple. » Pour l’avenir, Yohan aimerait se former au métier d’électronicien afin d’avoir une corde de plus à son arc. « Chez DCNS il y a de vraies perspectives d’évolution, c’est très motivant. »

Vous aussi, rejoignez le leader européen du naval de défense ! Découvrez nos offres.