Naval Group et Sirehna à l’avant-poste de FAST 17

Futur sous-marin australien

02 octobre 2017 Innovation Actualité

Après Washington en 2015, les spécialistes internationaux du transport maritime avaient rendez-vous à Nantes du 27 au 29 septembre, pour la 14e édition de la conférence FAST 17 (Fast Sea Transportation). Sous l’impulsion de Naval Group et de sa filiale Sirehna, co-organisateurs avec le GICAN et le pôle de compétitivité EMC2, les matériaux innovants ont fait leur entrée dans les présentations. Plus rapides, plus fiables, plus propres et plus économes : les défis imposés aux navires de demain, qu’ils appartiennent au transport maritime rapide ou au naval de défense, relèvent tous des avancées de la recherche et de l’innovation. Une centaine d’experts universitaires et industriels venus d’une quinzaine de pays dont les États-Unis, la Norvège et l’Australie, pionniers des navires rapides et grands habitués de la manifestation, étaient présents à FAST 17 pour en parler. « Suite à l’appel à communications, quatre-vingt-cinq présentations ont été sélectionnées, indique François Duthoit, directeur des coopérations internationales de Naval Group et président de FAST 17. Elles se sont succédé toutes les demi-heures et ont notamment abordé l’hydrodynamique et les structures, le navire intelligent, la modélisation, la propulsion, la fabrication additive… » Au thème historique du transport maritime rapide a été associé cette année, à la demande de Naval Group, celui des matériaux innovants, « dans le but de mobiliser la communauté française autour des enjeux de l’industrie navale ».

Expertises Naval Group et Sirehna

Deux experts senior de Naval Group et un spécialiste de Sirehna y ont présenté le fruit d’études menées sur 3 sujets : la corrosion et le biofouling, l’impact du bruit rayonné des navires sur la faune et la flore (projet européen AQUO, Achieve Quieter Oceans), et enfin la stabilisation de navire à foils. Trois des sujets sur lesquels le groupe compte parmi les leaders mondiaux. « Participer à FAST contribue à la notoriété corporate et scientifique des sociétés dans le domaine, souligne François Duthoit. Naval Group y voit une opportunité de faire rayonner nos expertises autant que celle de valoriser de futurs partenariats internationaux avec des organismes publics et privés. Co-organiser FAST à Nantes, à deux pas de Technocampus Ocean, là où sont rassemblées nos équipes de recherche technologique, participe aussi de cette volonté d’attractivité ». À noter la forte représentation de l’Australie pour cette 14e édition en Europe, à mettre probablement au crédit d’une recrudescence des coopérations franco-australiennes depuis la signature du contrat des futurs sous-marins.